Un monde pour Clara

Afficher l'image d'origine
Auteur: Jean-Luc Marcastel
Éditeur: Hachette
Collection: Black Moon
Parution: 9 octobre 2013
Pages: 346
EAN-13: 9 78012 031111



2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma. Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé. Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé…


Mon avis


Je me suis lancée dans cette lecture sans trop savoir quand quoi je m'embarquais. J'ai vite compris que l'écologie était le thème principale de se livre, et ça tombe très bien étant donné que c'est un sujet que je trouve passionnant. J'ai donc fini ce roman en une seule journée, c'est dire à quel point ça se lit facilement. Mon avis est un peu mitigé, mais globalement c'est une lecture que j'ai apprécié. J'aurais trainé à le lire sinon.

J'avoue avoir sauté quelques paragraphes que je trouvaient ennuyeux. L'auteur n'a pas une plume incroyable, même si c'est très correctement écrit. J'ai trouve un certains nombres de passages superflus, des descriptions de souvenirs trop développées, laissant parfois peu de place à l'intrigue principale.

Diane, l'héroïne de cette histoire, reste assez réaliste malgré quelques petits détails qui me gêne (comme le fait qu'elle se laisse enrôler pour devenir un symbole vivant aussi facilement par exemple). Néanmoins ça ne m'a pas empêché d'accrocher totalement à l'histoire.
Non seulement ce livre nous pousse à ne réflexion sur notre société actuelle et notamment les problèmes que le nucléaire peut (et va sans doute) engrener, mais également sur le type de société qu'il risque d'y avoir dans quelques années, et d'une possible dictature.

Ici, Jean-Luc Marcastel nous montre qu'il existe d'autres dictatures que celles que nous pouvons connaitre au Moyen-Orient ou en Asie.

Également, avec tout les événements récents à Paris, je trouve que c'est une lecture qui colle parfaitement au contexte politique actuel, qui risque fortement de changer. Enfin ça reste mon avis personnel. Sans parler de la COP21 qui ne va pas tarder à arriver
N'hésitez pas à me donner le votre !


Ma note: 14/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

After d'Anna Todd

Féminisme

Christelle Dabos, mon auteure coup de coeur absolu