lundi 30 novembre 2015

Saga Eragon



Afficher l'image d'origine


Auteur: Christopher Paolini
Éditeur: Bayard
Collection: L'héritage
Parution: 26 août 2003
Pages: 679
EAN-13: 9782747059435



Un garçon...
Un dragon...
Une épopée...

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l'Empire de l'Alagaësia... Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'une œuf, et qu'un dragon, porteur d'un héritage ancestral, aussi vieux que l'Empire lui-même, va en éclore... Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.
Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains !


Mon avis


Je suis absolument ravie de parler de ces livres ! Ils font largement partis de mes livres préférés. Par où commencer ?

L'histoire est parfaitement ficelée. Tout est cohérent, on ne doute pas un instant de ce que nous raconte l'auteur.  Je me suis plongé dedans corps et âme. Pour vous donner une comparaison, ces livres m'ont fait le même effet qu'Harry Potter. Je faisais quasiment des nuits blanches tant j'avais envie de lire la suite.

J'ai vécu pendant quelques semaines accompagnée d'elfes, de nains et de dragons. Vous n'avez pas idée du nombre de fois où en levant le nez de mon livre, j'ai espéré voir un dragon voler par la fenêtre, ou voir apparaître un œuf au pied de mon lit. Cette saga vend du rêve, et le fait extrêmement bien.

On s'attache très vite à tous les personnages principaux. Eragon qui ne choisit pas tout ce qui lui arrive est poussé à mener une quête suite à des événements tragiques. C'est très plausible (et j'aime quand c'est plausible) et réaliste. J'adore. Le seul personnage que je n'ai pas aimé, c'est Roran. Franchement il m'a été antipathique au plus haut point. Je ne crois pas au mythe du valeureux type qui va sauver tout son village par la force de l'amour. Mais ça c'est une question de point de vue, il est tout à fait possible qu'il vous parle plus qu'à moi.

La chose un peu incroyable dans tout ça, c'est que l'auteur l'a écrit alors qu'il n'avait que 17 ans ! Ça force le respect, surtout qu'après mon NaNoWriMo, je me suis rendu compte de la difficulté d'écrire un livre.
Au final, on se retrouve plongé dans un univers qui n'est pas tout à fait notre passé, qui peut notamment nous faire penser aux œuvres de Tolkien (je pense qu'il s'en ai beaucoup inspiré).

Et je dois vous parler de la magie. Eragon apprend la magie tout au long de sa quête, et je suis vraiment impressionné de la manière dont Christopher Paolini a pensé tout ça. Je trouve ça judicieux, car  si la magie devait exister, j'espère et je crois qu'elle serait telle qu'elle est décrite.

Je ne sais pas trop si ce petit résumé vous a plu et vous a donné envie de lire ces livres, mais je ne peux que vous les recommander. Et je vous conseille d'écouter le groupe Hiligh Tribe pendant votre lecture. Ils m'ont accompagné pendant la mienne, et je trouve que ces deux univers collent parfaitement.

En tout cas si vous êtes amateurs de fantastique, de magies, et de quête héroïque, foncez foncez foncez !


Ma note: 18/20

lundi 23 novembre 2015

La quêtes des Livres-Monde : Tome 1 Le livre des âmes

Afficher l'image d'origineAuteur: Carine Rozenfeld   
Éditeur: Intervista
Collection: Cinémascope
Parution: 25 août 2008
Pages: 301
EAN-13: 9 782910 753863


Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale... jusqu'au moment où, après une nuit très agitée, des ailes lui poussent dans le dos.

Zec apprend bientôt qu'il est originaire d'un univers parallèle disparu dans le Néant à cause de l'Avaleur de Mondes, et qu'il a pour mission de le ressuciter. Aidé d'Eden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la Terre, dans lesquels sont enregistrés les Âmes les Lieux et l'Histoire de ce monde perdu.

Mais cette quête s'annonce hautement dangereuse car l'Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu'il a commencé...


Mon avis



J'ai relu ce livre que j'avais auparavant découvert au collège (donc il y a un bail) à l'occasion d'un concours de lecture. Et pour une raison inconnue, j'ai eu l'envie subite de le relire. Je me souvenais des grandes lignes, et que globalement c'est une lecture qui m'avait emballé, mais pas vraiment du détail. Je suis donc allé faire un tour à la médiathèque (les médiathèques sont une des meilleures inventions de l'homme, sans blague) pour emprunter entre autre des livres de Benjamon Lacombe, Narnia, et ce fameux bouquin.

Il se lit très rapidement, en une journée c'était terminé pour moi. Alors clairement c'est un livre que je recommande pour les jeunes lecteurs, dans les quatorze ans je dirai, mais du haut de mes dix neuf ans, ça ne m'a pas du tout dérangé. C'est un bon livre pour débuter dans le fantastique.
Ce n'est pas particulièrement extrêmement bien écris, c'est assez simple, ça se va droit au but, ne vous attendez pas à de longues et poétiques descriptions des perso, des ailes, des lieux...


Parlons un peu des personnages. Et principalement d'Ezechiel et d'Eden. Nous avons là deux personnages qui sont très différents, et c'est bon de lire qu'ils ne réagissent pas tout deux de la même manière quand on leur annonce qu'ils ne sont pas humains et que leurs parents ne sont pas réellement leurs parents. Les personnages en général manquent toutefois un peu de relief, et son tout de même un peu brouillon à mon goût.

Que vous dire, si ce n'est que c'est un premier tome sympathique, qui se laisse lire, même si je ne me suis pas complètement senti transporté par l'univers.

Ce livre fait en tout cas parfaitement son job, c'est à dire nous donner quelques instant de détente, confortablement installé sous sa couette avec un thé bien chaud. Je vous ferai également un article pour le tome 2, car je compte bien le lire avant la fin de l'année !



Ma note: 14/20



dimanche 22 novembre 2015

Un monde pour Clara

Afficher l'image d'origine
Auteur: Jean-Luc Marcastel
Éditeur: Hachette
Collection: Black Moon
Parution: 9 octobre 2013
Pages: 346
EAN-13: 9 78012 031111



2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma. Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé. Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé…


Mon avis


Je me suis lancée dans cette lecture sans trop savoir quand quoi je m'embarquais. J'ai vite compris que l'écologie était le thème principale de se livre, et ça tombe très bien étant donné que c'est un sujet que je trouve passionnant. J'ai donc fini ce roman en une seule journée, c'est dire à quel point ça se lit facilement. Mon avis est un peu mitigé, mais globalement c'est une lecture que j'ai apprécié. J'aurais trainé à le lire sinon.

J'avoue avoir sauté quelques paragraphes que je trouvaient ennuyeux. L'auteur n'a pas une plume incroyable, même si c'est très correctement écrit. J'ai trouve un certains nombres de passages superflus, des descriptions de souvenirs trop développées, laissant parfois peu de place à l'intrigue principale.

Diane, l'héroïne de cette histoire, reste assez réaliste malgré quelques petits détails qui me gêne (comme le fait qu'elle se laisse enrôler pour devenir un symbole vivant aussi facilement par exemple). Néanmoins ça ne m'a pas empêché d'accrocher totalement à l'histoire.
Non seulement ce livre nous pousse à ne réflexion sur notre société actuelle et notamment les problèmes que le nucléaire peut (et va sans doute) engrener, mais également sur le type de société qu'il risque d'y avoir dans quelques années, et d'une possible dictature.

Ici, Jean-Luc Marcastel nous montre qu'il existe d'autres dictatures que celles que nous pouvons connaitre au Moyen-Orient ou en Asie.

Également, avec tout les événements récents à Paris, je trouve que c'est une lecture qui colle parfaitement au contexte politique actuel, qui risque fortement de changer. Enfin ça reste mon avis personnel. Sans parler de la COP21 qui ne va pas tarder à arriver
N'hésitez pas à me donner le votre !


Ma note: 14/20

mardi 3 novembre 2015

National Novel Writing Month

Afficher l'image d'origine


Afficher l'image d'origine
Salut à tous !

En ce début de mois de Novembre, j'avais envie de vous parler d'un évènement qui se tient tous les ans pendant un mois tout pile. Vous l'aurez compris grâce à la bannière, je parle du NaNoWriMo, aussi appelé National Novel Writing Month. Cette année je me suis remise doucement à l'écriture (un écrit publié tous les quatre mois, oui je sais... je peux mieux faire!). Et je me suis dis que ce petit challenge me boosterai peut être à écrire, et la preuve en est qu'aujourd'hui je vous sors ce petit article !


Alors déjà qu'est ce que le NaNoWriMo ? Hé bien c'est un challenge d'écriture pendant lequel vous devrez écrire un roman en un mois. Alors rassurez vous, on parle d'un petit roman. Moins de 200 pages, soit à peut près 50 000 mots. Bon c'est vrai que ça fait un peu peur vu comme ça. Avec mon logiciel d'écriture, 5500 sont environ égale à 8 pages. Quand j'ai entendu parlé de ça, j'ai été tout de suite super excité par la perspective d'écrire avec d'autre gens, de se motiver, de se partager ses astuces, ses playlists de musique... Et puis j'ai commencé à chercher une idée de scénario, et là j'avoue que j'ai un peu commencé à paniquer. Parce que le NaNoWriMo n'impose aucune règle. Si vous voulez écrire une réécriture, un conte, un policier, un roman, un roman érotique, du fantastique, de la jeunesse ou je ne sais pas quoi, c'est vous qui voyez !


Au début je me suis un peu sentie perdue. Comment on peut choisir UN SEUL petit scénario dans une infinité de possibilités ?! Et puis je dois préciser que douée comme je suis, je me suis inscrite avec deux jours de retards, alors que d'autre avaient leur scénarios prêt depuis des mois déjà dans leur petite tête. Alors j'annonce officiellement que je pense ne pas réussir à écrire 50 000 mots. Mais franchement, si j'atteins les 25 000 je serais déjà super fière de moi. Parce que comme je vous le disais, je sors 5000 petits mots tous les 6 mois en moyenne. Alors ça serait déjà un bon début!

Bien évidement je vous ferais un petit bilan.


Revenons à nos moutons. Comment participer au challenge ? Rien de plus simple, il suffit de vous inscrire sur le site http://nanowrimo.org/

Vous pouvez même faire une donation si le cœur vous en dit ! Le site est malheureusement  intégralement en anglais, mais je pense qu'il est facilement compréhensible même si on est pas bilingue, rassurez vous ! Et évidement, je ne l'ai pas précisé, mais vous n'êtes pas obligé d'écrire en anglais. Vous pouvez écrire dans n'importe qu'elle langue.
Ah ! Et si vous voulez m'ajoutez en buddy, vous pourrez me retrouver au nom de Osho.

En tout cas je souhaite bon courage à tous les NaNo writers ! Puisse l'inspiration ne pas nous faire défaut !

Bonne journée les amis, et à vos claviers !



Update challenge (janvier): Bon, je n'ai pas réussi le challenge... Je me suis arrêtée a 15014 mots. Je dois dire que les attentats qui ont eu lieu pendant ce mois m'ont mit un gros coup au moral. Et alors que je partais sur une histoire plutôt adolescente, avec des histoire d'amour et d'amitié, je me suis finalement inspirée d'Un Monde pour Clara, et ai fais éclaté une guerre en plein milieu de mon récit. Et après ça été la panne d'inspiration. Mais sans surprise, j'ai commencé à ne plus aimer ce que j'écrivais.

Néanmoins, j'ai trouvé que c'était une super expérience, et je suis tout de même contente d'avoir réussi à sortir 15000 mots. J'ai vraiment essayé, mais je n'étais pas du tout préparée.
Enfin c'est pas grave, je retenterai le coup l'année prochaine, mais cette fois avec une histoire prête de A à Z, et des fiches perso précises. L'année prochaine, j'en viendrais à bout de ce challenge !


Voilà, j'espère que je vous ai permis de découvrir un chouette challenge où la communauté est vraiment sympa. Entre les chats, les rencontres IRL avec nos ordinateurs et nos cafés, l'ambiance est bien sympathique !

Je vous dit à bientôt dans un prochaine article !


 
Afficher l'image d'origine