mercredi 17 juin 2015

Remèdes anti coup de blues







On a tous connu des journées des difficiles, des passages à vide et des coup de blues momentanés.
Vous avez passé une journée pourrie? Le réveil n'a pas sonné, vous avez loupé ce rendez-vous super important. Résigné, vous décidez d'aller vous remonter le moral en allant manger un bout dans ce super petit restaurant. Et à la fin du repas, vous vous rendez compte que vous avez oubliez votre carte bleue. En rentrant, vous courrez pour attraper votre métro/bus/tram, et vous perdez votre chaussure. Voilà, il est 18h, vous êtes chez vous avec une chaussure en moins, la gueule d'une personne qu'il ne vaut mieux pas embêter et vous savez que la soirée va être aussi pourrie que le reste de la journée.
Ne perdez pas espoir, il reste des solutions ! Pour peu que vous y mettiez un peu de bonne volonté bien sûr.
Tout d'abord, enfilez des vêtements confortables. Un pyjama, un bas de jogging et un tee shirt loose... C'est le moment de ressortir ses chaussons en forme de lapins avec plein de moumoute. C'est bon, on y est ?
Maintenant que c'est fait, vous pouvez filer dans votre cuisine et vous concocter une bonne petite boisson chaude. Un thé, ou mieux un Chai Tea Latte. Le summum du plaisir gustatif. Laissez moi vous mettre en appétit avec cette petite recette:


Ce qu'il vous faudra vous procurer

*Un petit bâton de cannelle
*Une ou deux graines de poivre noir
*Une gousse de cardamome
*1 petite càc de gingembre en poudre
*1 petite càs de thé noir tout simple
*De l'eau
*Du lait (végétal si vous désirez)
*Du sucre si vous en souhaitez
*Chantilly (facultatif, peut être végétale aussi)

Mélangez eau et épices et portez à le tout à ébullition quelques minutes. Baisser le feu, ajouter le thé et laisser infuser pendant 3 minutes. Finissez par verser le lait, portez à nouveau à ébullition.
N'hésitez pas à remettre le mélange sur le feu, plus il chauffe, plus c'est bon.
Finissez par filtrez le tout, et servez dans un jolie mug. Vous pouvez ajouter de la chantilly et la saupoudrer de cannelle. Dégustez !
Cette recette peut être complètement végétalienne, ne nous privons de rien.

Vous voilà en pyjama, avachi sur le canapé avec votre tasse à la main. Parfait, on peut lance un film.
Voilà ma petite sélection. Non exhaustive, n'hésitez pas à l'adapter à vos goûts.

*Wild et Tracks, deux films qui parlent de voyage, et deux femmes qui repoussent leur limites.
*Et beaucoup plus si affinité, une jolie histoire d'amour avec Daniel Raddcliff. On adore.
*Harry Potter, c'est toujours le moment de regarder ses classiques.
*Le journal de Bridget Jones, rien à ajouter
*Dirty Dancing & Grease, deux grands cultes

Et si ça ne vous suffit pas, je vous recommande vivement la série Sherlock (BBC) qui vous fera oublier tout vos soucis au profit de fantasmes sur Benedict Cumberbatch.

Les films c'est pas votre truc? Ok, j'ai une autre solution. Faire les boutiques. Mais ne dépensez pas à sous, c'est un piège. En revanche vous pouvez aller sur les boutiques en ligne, et ajouter tout ce qui vous plaît dans le panier. Pas d'obligation d'achat, le bonheur non?
J'aime personnellement beaucoup Zara Home et Maison du Monde...

Ma dernière astuce consistera en prenant soin de vous. Faites vous un masque pour les cheveux à base d’œuf, d'avocat, de miel ou encore d'argile verte; un gommage du corps à base de marc de café et d'huile végétale... (Non non, n'ayez pas peur, j'y reviendrai un autre article)
 Pour terminer, prenez un bon bain moussant et allumez des bougies un peu partout autour de vous. Avec tout ça vous devriez être paré.

Ça va mieux, non ? Mes conseils ne peuvent pas convenir à tous le monde, je le sais bien. Mais n'hésitez pas à vous faire une journée cocooning.


Et vous, vos solutions anti coup de blues ?



Prologue

Auteur: Apocalypticodramatique

Rating: M (vous êtes prévenus)

Pairing: HP/DM, âmes sensibles s'abstenir

Disclaimer: Les persos appartiennent à J.K Rowling, je ne fait que les utiliser pour arriver à mes fins

Bien le bonjour cher lecteurs! Bienvenue sur ma première fiction. J'ai longtemps hésité à publier, mais l'envie d'écrire a finit par être trop forte, et votre avis m'intéresse. N'hésitez pas à me laisser des reviews, et me dire s'il y a des erreurs. Je tâcherai de les corriger (quand j'aurais compris comment...)
Bonne lecture!



Prologue



Voilà quelques temps que cette idée lui trottait dans la tête. Il voulait le confronter, l'humilier puis l'anéantir. Il commencerait par lui mettre une raclée dans les règles de l'art. Puis viendrait l'humiliation publique, annonçant l'anéantissement de toute vie sociale. Une fois isolé, il sera vulnérable et tellement plus facile à abattre... Qu'y avait-il de plus délicieux que la vengeance? La douce vengeance qui vous procure un sentiment de toute puissance, de domination ultime... Rien que d'y penser, il frissonnait. Détruire ce crétin prétentieux était une vocation pour lui. Non pas qu'il en eut toujours été ainsi. Mais jamais de toute sa vie quelqu'un n'avait osé lui parler avec mépris. Il était l'héritier et la fierté de sa famille. Tout le monde le connaissait, le respectait. Et ce sale petit ignare, cette petite starlette n'avait pas hésité un seul instant à le repousser. Il avait signé son arrêt de mort le jour de leur rentrée à Pouddlard. Il le jura sur la barbe de Merlin, c'était lui et non ce foutu Mage Noir qui allait anéantir ce morveux.
Aujourd'hui, Draco avait 17 ans et il arrivait à la fin de ses études. Après des années d'échec, il était bien décidé à trouver un plan qui le ferait craindre par toute la communauté magique. Personne n'humilie la noble lignée dont il faisait partie en refusant une poignée de main. Personne n'humilie un Malefoy.
Potter commençait à l'obséder. Il n'en rêvait pas chaque nuit non plus, mais chaque Gryffondor qu'il croisait lui rappelait son camarade, et lui donnait l'envie fulgurante de leur balancer un coup de poing dans la figure. Cependant, la violence physique était trop simple, trop peu douloureuse... Les humiliations -comme ce jour maudit où Potty avait osé lui envoyer un terrible maléfice le rendant instantanément roux- avaient trop duré. Cela devait finir, foi de Sang-Pur. Personne n'était au courant de ses projets. Ni Crabbe, ni Goyle. Il ne voulait pas que l'on interfère dans ses histoires.
Ce serait entre l'élu et lui. Après tout, ça avait toujours été entre l'élu et lui...


A suivre...


Merci de m'avoir lu, j'espère que ce petit prologue vous a plû. Je doute avoir beaucoup de lecteurs ici, mais je prend le risque de publier quand même. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions.
Xoxo